Création du Comité de coordination des réseaux (CCR)

Le conseil d’administration de l’Agence France Entrepreneur (AFE) s’est réuni le 27 mai 2016 et a désigné, à cette occasion, les premiers réseaux membres du Comité de coordination des réseaux (CCR). Le Comité, statutaire, est composé des membres fondateurs de l’AFE, de Pôle Emploi, et des réseaux d’accompagnement et de soutien à l’entrepreneuriat. La réunion d’installation du CCR se tiendra le mercredi 08 juin 2016.

Les missions de l’AFE s’accomplissent en lien avec ses membres fondateurs, leur réseau et l’ensemble des acteurs de l’écosystème entrepreneurial, publics et privés. Le CCR est dès lors une composante essentielle du dispositif de l’AFE puisqu’il lui revient d’être une instance de dialogue, de concertation, de propositions et de réflexions prospectives au bénéfice des missions confiées à l’Agence*.

Le président de l’AFE, Mohed Altrad, a d’emblée précisé : « Il n’y a pas de grands ou de petits acteurs ; il y a simplement des acteurs engagés aux côtés des entrepreneurs et ils ont tous leur place dans notre environnement économique et social ». Une vision partagée par l’ensemble des administrateurs qui ont tenu à souligner le rôle majeur des réseaux en faveur de l’entrepreneuriat.

C’est dans ce cadre de réflexion que la décision a été arrêtée de construire le CCR en deux étapes :

Dans un premier temps, le CCR travaillera sur ses objectifs les plus urgents au regard de l’agenda de l’AFE, à savoir le renforcement de l’accompagnement dans les territoires fragiles et en phase post-création. Sont désignés les réseaux qui, du fait de leur couverture territoriale ou de la nature complémentaire de leur accompagnement (mentorat, hébergement notamment) peuvent contribuer prioritairement aux travaux portant sur ces objectifs : ADIE, APCMA**, BGE, CCI**, CSOEC**, Coopérer pour Entreprendre, ELAN, France active, Initiative France, Moovjee, PEPITE, PlaNet ADAM, Retis, Réseau entreprendre, Union des couveuses.

Dans un second temps, ce premier tour de table sera élargi à d’autres acteurs qui pourront utilement contribuer à atteindre les objectifs de l’AFE, s’agissant notamment de la meilleure articulation de la chaîne d’accompagnement et de la sensibilisation à l’entrepreneuriat. De nouveaux acteurs seront sollicités en fin d’année 2016 ou début 2017.

* L’AFE a pour objet de renforcer et mieux coordonner l’action nationale et locale en faveur de l’entrepreneuriat, prioritairement en faveur des territoires fragiles, notamment des quartiers prioritaires de la politique de la ville, des zones de revitalisation rurale, des Outre-mer et des zones d’aides à finalité régionale, au service de trois priorités :
– favoriser les créations et les reprises d’entreprises plus pérennes et créatrices d’emploi ;
– aider au développement des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME) qui créent de l’emploi ;
– innover pour créer un cadre plus favorable à l’initiative économique.

** Par ailleurs membres fondateurs de l’Agence France Entrepreneur aux côtés de l’Etat, de la Caisse des dépôts et de l’Association des régions de France.

Contact presse : Catherine Sid, contactpresse@afecreation.fr
www.afecreation.fr

Voir aussi