Les Coopératives Jeunesse de Services (CJS), dont Coopérer pour Entreprendre assure le déploiement en France, figurent parmi les 15 lauréats de «La France s’engage».
Cet appel projet valorise et soutient des initiatives innovantes d’intérêt général.
Ce label est une reconnaissance forte de l’intérêt des CJS, le seul projet en France qui permet à des adolescents de créer une entreprise coopérative sur leur temps de vacances. La première semaine de juillet, 22 CJS ouvriront dans toute la France.

Merci à chacun d’entre vous pour votre soutien et votre implication ! Vous pouvez retrouver la liste des 15 lauréats sur lafrancesengage.fr

Nous vous invitons à suivre les CJS de la saison 2015:

LES TERRITOIRES

22 projets, 7 régions, différents territoires :

Basse-Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Provence Alpes Côte d’azur, Nord Pas de Calais, Rhône-Alpes, et aussi la Guadeloupe ; allant de territoires urbains politiques de la ville, aux territoires ruraux.
De Lilles, Nantes, Rennes, à Forcalquier, Quintin ou Condé sur Noireau !

LE DEROULEMENT

Depuis le début de l’année : Mobilisation des comités locaux.
Juin : Formation des animateurs et recrutement des jeunes
Début juillet : Inauguration des CJS, formation des jeunes coopérants, et lancement des activités.
Juillet-août : Mise en place et développement des activités, gestion de la CJS, prestations chez les clients
Fin août : soirée de clôture
Septembre-octobre : Bilans

Parole d’élue

« Les jeunes ont envie d’agir et de s’impliquer, ils ont aussi envie d’apprendre, de travailler, d’être reconnus, les CJS leur permettent de se mobiliser sur un projet porteur de sens et formateur. Elles permettent également de changer le regard sur les jeunes, l’entreprise, le monde du travail, les institutions. »
Emmanuelle Rousset, Vice-présidente d’Ille-et-Vilaine déléguée à l’ESS et politique de la ville.

Parole de jeunes

« J’ai beaucoup appris sur moi-même et sur certaines capacités sur j’ai pour faire différents services » Suanita
« Avoir des horaires, se lever le matin…et dire le mot travail aussi. Je dis « je vais au travail » et j’en suis fière. » Charafa
« J’ai appris à voir une entreprise de l’intérieur. Je ne pensais pas que ça serait aussi compliqué. » Quentin
« C’est une belle expérience humaine, on ne se connaissait pas et on a créé des liens, appris à travailler ensemble » Naomie
« Je suis plus autonome, je fais plus de choses toute seule, sans que quelqu’un me dise quoi faire » Mélissa

Paroles de clients

« Très bons contacts avec les jeunes. Jeunes motivés, faisant preuve d’initiatives, à encourager » Marie-Annick, particulier.
« Que ce public jeune vienne à nous, je me suis dit que ça méritait toute notre attention. On n’a pas l’habitude, sauf par le biais de stage ou de l’école. Là, pour une fois, on ne va pas dire qu’on est d’égal à égal, mais en tout cas, on peut les aider à mettre le pied à l’étrier et finalement à s’investir dans leur profession de demain » Bernard, chef d’entreprise.
« Ça fait plaisir de voir ces jeunes s’investir dans le travail » Loïc, chef d’entreprise.

Et vous pouvez toujours partager cette nouvelle !

Page Facebook CJS France

Communiqué de presse

Liste et contacts des 23 CJS

Site international des CJS

Voir aussi